• icon-user-20 icon
    Connexion
    Connexion icon-user-20 icon
  • icon-cart-empty-20 icon
L'histoire BrewDog

Notre parcours dans l'univers de la bière

Notre parcours dans l'univers de la bière

Lorsque nous avons créé BrewDog, notre principale mission était de partager notre passion pour la bière artisanale avec le monde. Et cela reste notre première mission aujourd'hui.

2007

Martin et moi (James) en avions marre des bières blondes industrielles et des bières indigestes qui dominaient le marché au Royaume-Uni.

Nous avons décidé que le meilleur moyen de mettre un terme à cette fâcheuse situation consistait à brasser nous-mêmes notre bière. C'est ainsi que BrewDog a vu le jour en avril 2007.

Tous les deux âgés de vingt-quatre ans à l'époque, nous avons loué une installation à Fraserburgh, contracté quelques prêts bancaires un peu flippants, claqué tout notre argent dans de l'inox et on s’est mis à brasser des bières artisanales pures et dures.

Nous brassions par petites quantités, remplissions les bouteilles à la main et vendions nos bières sur les marchés locaux ou à l'arrière de notre vieille camionnette à moitié déglinguée.

Lorsque nous avons créé BrewDog, notre mission était de partager notre passion pour la bière artisanale avec le monde. Et cela reste notre première mission aujourd'hui.

2008

À partir de 2008, ça a commencé à être un peu la folie. Depuis, c'est toujours la folie, et même plus que jamais.

Nous avons réussi à persuader les banques de nous prêter de l'argent pour acheter des tas de cuves et une vraie machine à embouteiller.

Nous avons conçu la bière la plus forte jamais brassée au Royaume-Uni, la Tokyo. Le résultat ? Une énorme tempête médiatique et, à en croire les journaux, l'effondrement de la civilisation occidentale.

Le groupe Portman a quasiment banni toutes nos bières. Mais nous avons commencé à exporter vers la Suède, le Japon et les États-Unis. Et nous sommes aussi passés à la télévision avec Oz Clark.

En moins de deux ans, BrewDog est devenu la plus grande brasserie indépendante d'Écosse.

2009

Cette année-là, BrewDog est devenu la marque de bière alternative britannique connaissant la plus forte croissance, et la bière Punk IPA est passée numéro un des ventes en Scandinavie.

Pour satisfaire l'énorme demande de nos bières, il nous fallait encore plus d'énormes cuves, mais nous n'avions plus assez de place dans notre brasserie de Fraserburgh. Alors quand elles sont arrivées, on les a laissées dehors.

Nous avons également lancé le programme Equity for Punks. Cette grande première consistait à offrir aux gens la possibilité d'acheter en ligne des actions de notre entreprise. Plus de 1 300 personnes ont investi, et c'est ainsi qu'est né notre anti-business model.

Nous avons continué à repousser les frontières et à changer la perception qu'ont les gens de la bière, en créant la bière la plus forte jamais brassée au monde, avec 32 degrés d'alcool, la Tactical Nuclear Penguin.

Nous avons aussi laissé vieillir une bière sur le pont d'un bateau de pêche, détruit des quantités de bières industrielles avec des clubs de golf, et augmenté notre croissance de 200 % (dans la pire période de récession jamais vue depuis des générations).

2010

2010 a été pour nous l'année des montagnes russes. Nous avons poursuivi notre mission : répandre la bonne parole de la bière artisanale.

Quand nous avons ouvert notre premier bar à bière artisanale dans notre ville Aberdeen, nous avons réalisé un rêve, et nous ne sommes pas revenu de l’accueil incroyable que nous ont réservé nos clients.

Nous avons remporté la médaille d'or de la meilleure IPA Hardcore lors de la World Beer Cup, et James a été consacré meilleur jeune entrepreneur écossais de l'année, le plus jeune jamais distingué jusqu'alors.

Nous avons brassé une bière à 55° et l'avons conditionnée dans des corps d'animaux tués sur la route et empaillés. Ce fut la bière la plus chère au monde, et aussi une rencontre improbable entre trois univers bien à part : l'art, la bière artisanale et la taxidermie.

Nous avons réussi à trouver dans notre brasserie de plus en plus encombrée de la place pour installer encore plus de cuves de fermentation. Nous avons également tenu notre première assemblée générale avec nos actionnaires Equity Punk, en décembre, dans Aberdeen enneigée.

2011

Grâce au succès monstre de BrewDog Aberdeen, nous avons pu ouvrir des bars à Édimbourg, Glasgow, et une nouvelle adresse emblématique à Londres, à Camden.

Fidèles à notre style BrewDog, nous avons annoncé notre arrivée à Londres en descendant Camden High Street à bord d'un tank.

Nous avons aussi brassé une bière au fond de l'océan (oui, vraiment), servi une bière à 28° dans une tête de cerf empaillée, avons affiché une croissance de plus de 200 % (une fois de plus !) et commencé à construire notre nouvelle brasserie alors que la demande pour nos bières atteignait des records hallucinants.

Plus sérieusement, nous avons aussi lancé le programme Equity for Punks II, et levé 2,2 millions de livres sterling pour continuer à assurer notre croissance et accueillir plus de 5 000 nouveaux actionnaires.

Martin s'est quant à lui déguisé en reine d'Angleterre pour notre blog vidéo de fin d'année.

2012

2012 fut une année d'enfer pour BrewDog. Nous avons quitté notre brasserie tout encombrée de Fraserburgh pour une nouvelle installation ultra-moderne à Ellon.

Ce qui avait débuté comme un rêve cinq ans plus tôt est devenu notre nouvelle réalité. Notre nouveau siège nous a permis de peaufiner chaque aspect de la production, tout en brassant une bière artisanale plus parfaite que jamais.

Nous avons réussi à augmenter nos revenus de 95 %, et avons remporté le titre d'entreprise écossaise à la croissance la plus rapide. Nous nous sommes aussi classés dans le Fast Track 100 du Sunday Times comme l'entreprise de boissons et d'alimentation du Royaume-Uni à la croissance la plus rapide.

Six nouveaux bars BrewDog ont ouvert au Royaume-Uni, avec un nouveau lieu emblématique londonien à Shoreditch, tandis que Diageo nous privait injustement d'une récompense pour nos bars, provoquant au passage une nouvelle tempête médiatique.

Nous avons projeté une photo de nous, tout nus, sur le parlement de Londres, brassé une bière spéciale pour les Jeux olympiques, lancé la bière phénoménale Dead Pony Club et avons accueilli 2 000 Equity Punks à Aberdeen pour notre assemblée générale rock and roll.

2013

2013 a été une année épique. Nous avons levé 4,25 millions de livres sterling via le programme Equity for Punks III, battant au passage les records de financement participatif, et accueillant presque 10 000 nouveaux investisseurs venant de 22 pays.

Nous avons enregistré la première saison de notre show télévisé BrewDogs aux USA, et brassé des bières incroyables avec certains des meilleurs brasseurs artisanaux américains.

Nous avons ouvert notre tout premier bar international à Stockholm, et célébré les obsèques de la bière générique dans le centre de la capitale suédoise. Nous avons été à la fois flattés et perplexes d'apprendre l'ouverture d'un faux bar BrewDog en Chine.

Côté bière, nous avons lancé l'incroyablement populaire Jack Hammer, doublé la taille de notre brasserie toute neuve et organisé sur notre parking des séances de yoga obligatoires pour toute notre équipe. (L'une de ces affirmations est un mensonge.)

2014

2014 fut un véritable tourbillon : nous avons poursuivi notre mission de partager notre passion pour la véritable bière artisanale en ajoutant à notre activité de nouveaux bars, de nouvelles bières et de nouveaux membres à notre équipe.

Notre offensive mondiale sur l'humanité s'est poursuivie avec l'ouverture de 12 nouveaux bars BrewDog dans des contrées aussi lointaines que le Brésil et le Japon, de notre premier magasin BottleDog et du merveilleux DogTap, lieu de détente et de dégustation du siège BrewDog.

Nous avons également actualisé notre branding et fait la une en nous payant la tête du Portman Group et du premier ministre russe, Vladimir Poutine.

Nous avons lancé 36 sortes de bières BrewDog, lâché Truck Norris dans le monde, figuré sur les écrans avec la deuxième saison de BrewDogs et expédié nos bières vers 55 pays. Nous n'avons pas trop eu le temps de dormir.

2015

En 2015, nous avons lancé le plus grand programme de financement participatif jamais réalisé dans l'histoire, Equity for Punks IV, battant au passage le record du monde.

Nous avons ouvert 17 nouveaux bars, notamment un nouvel espace hallucinant dans notre ville d'Aberdeen. Nous avons aussi mené une grande offensive sur les fronts de la bière de qualité, de la restauration et de la vente à emporter avec l'ouverture de notre premier magasin DogHouse à Glasgow. Nous avons aussi lancé nos premiers bars : ShuffleDog à Leeds, Dog Eat Dog dans le quartier d'Angel à Londres et avons redonné sa juste place à la bière artisanale dans le centre de Londres avec BrewDog Soho.

Nous avons également installé une chaîne de mise en canettes top dans notre brasserie d'Ellon, proposé à tout le pays notre Jack Hammer en canette, attendue depuis si longtemps, et créé la bière en canette la plus forte au monde, la Black Eyed King Imp.

Et pendant cette année incroyable, nous avons brassé 65 bières différentes, diffusé sur les écrans une troisième saison de Brew Dogs et commencé à planifier le plus grand projet de l'histoire de BrewDog : notre lancement sur le marché américain avec BrewDog Columbus.

2016

En 2016, nous avons battu deux records. Le premier pour la plus grande collecte de fonds de financement participatif et le second pour avoir figuré pendant le plus grand nombre d'années consécutives sur la liste Fast Track 100 du Sunday Times.

Mais ce n'était que le début… Tout au long de l'année, notre fantastique équipe de brassage a travaillé sur une gamme de 82 bières différentes, et a notamment lancé sur le marché les bières Elvis Juice, Albino Squid Assassin, Jet Black Heart et, pendant quelques semaines, Born to Die.

Nous avons en plus ouvert une toute nouvelle brasserie à Ellon avec une capacité de 300 hectolitres, démarré la construction de BrewDog Colombus et annoncé la création d'une installation indépendante dédiée à la bière Sour dans l'Aberdeenshire. De Berlin à York, nous avons ouvert 9 bars, accueilli 6 000 actionnaires Equity Punks lors de notre assemblée générale et créé le choc dans le monde des spiritueux avec l'annonce du lancement de LoneWolf.

Oh, on oubliait presque... Nous avons mis l'intégralité des recettes de toutes les bières BrewDog jamais brassées en libre accès.

2017

En 2017, nous avons célébré la décennie du chien : cela faisait dix ans que BrewDog avait lancé son premier aboiement. Pour marquer l'évènement, nous avons pris l'engagement de changer notre façon de gérer nos activités.

Avec le fond Unicorn Fund, nous nous sommes engagés à faire don de 20 % de nos bénéfices chaque année : 10 % partagés entre les membres de notre fabuleuse équipe, et 10 % reversés à des associations humanitaires. Nous avons ainsi créé un nouveau modèle d'entreprise du 21e siècle.

Nous avons également lancé le programme Equity for Punks V, portant le nombre de membres de notre communauté à plus de 70 000, tout en continuant à brasser à Columbus comme dans notre brasserie indépendante OverWorks à Ellon. Enfin, nous avons annoncé notre projet de construction d'une nouvelle brasserie BrewDog à Brisbane, en Australie. Nous avons organisé deux assemblées générales, un festival #CollabFest avec 34 bières et lancé tout un tas de nouvelles bières, Hazy Jane, Jet Black Heart Nitro et Make Earth Great Again!

(et nous avons figuré sur la liste Fast Track 100 du Sunday Times pour la sixième année consécutive, un record).

2018

En 2018, nous avons ouvert le premier hôtel de bière artisanale au monde, The DogHouse, juste à côté de notre brasserie Columbus, ainsi que notre propre musée de la bière.

Le programme Equity for Punks V s'est terminé avec plus de 126 millions de livres sterling, battant ainsi le record mondial du financement participatif. Et nous avons lancé le projet BrewDog, un manifeste pour l'avenir, en nous concentrant sur la bière, la qualité et les gens. Toute notre mission rédigée noir sur blanc.

Close

1 Fill your box with your favourite brews.

Our largest delivery boxes have 24 slots, and can fit up to:

Can 48 x Cans
(330 or 440ml)
Bottle 24 x Bottles
(Any size)

2 Checkout for Free Delivery.

Fill at least 23 out of 24 slots and you'll get free delivery.

Once you've hit one full box, that's free delivery on your entire order!

*For free delivery exclusions and deliveries outside of the UK please click here.